Daniel Poirier

Kinesis Institute

Mythe #1: Le Massage Deep Tissue, c’est du massage suédois mais en plus fort.

daniel Non classifié(e) 1

Mythe # 1 :

« Le Massage Deep Tissue, c’est du massage suédois mais en plus fort. »

 

Daniel Poirier, formateur en Massage Deep Tissue, présente une série d’articles visant à briser les mythes entourant le Massage Deep Tissue (massage des tissus profonds).massage-deep-tissue

D’accord, je te l’accorde, vu de l’extérieur, lorsqu’on est spectateur, il ne semble pas y avoir beaucoup de différences entre le massage suédois et le Massage Deep Tissue, outre le fait que le thérapeute effectue ses manœuvres plus lentement et plus profondément.
En fait, lorsqu’on assiste à un Massage Deep Tissue, on a l’impression qu’il ne se passe pas grand-chose !!
Par contre, l’expérience du receveur est complètement différente !

Le point de vue du receveur

Si tu demandes au receveur de parler de son expérience, il te dira qu’il a trippé car il sentait plein d’effets dans son corps même si les mains du thérapeute ne bougeaient pas beaucoup. Il sentait que ses tissus (ses muscles et ses fascias) se déroulaient et sentait chaque fibre passer sous les mains du thérapeute. Il te dira qu’il sentait un travail très profond.

Même plus profond qu’il pensait pouvoir tolérer, mais qu’il avait le temps, grâce à la lenteur des mouvements, de « digérer» cette profondeur sans avoir le réflexe de protection (crispation, contraction) qu’il a parfois eu lors d’un massage suédois fort.

Puisqu’il y a de l’huile à la surface de la peau lors d’un massage suédois, la profondeur s’obtient en appuyant dans les tissus avec une pression verticale, ce qui agresse parfois les  clients car très intrusive.

Le Massage Deep Tissue se faisant sans huile, le thérapeute peut atteindre une grande profondeur en appuyant dans les tissus avec un angle de 45 degrés (donc oblique), ce qui sera moins agressant et plus facile à tolérer pour le receveur. Cet angle de travail permettra aussi de défaire les adhérences entre les couches de tissus. Le receveur te dira qu’il sentait les mains du thérapeute s’agripper à ses tensions et travailler le muscle dans ses 3 dimensions, au lieu de l’écraser vers le centre du corps.

Le receveur sent que le Massage Deep Tissue a effacé ses tensions, laissant une douce sensation apaisante dans son corps. L’effet d’apaisement est doublement ressenti car, contrairement au massage suédois qui utilise de l’huile (voyant ainsi son action au niveau myofascial anéantie),  le Massage Deep Tissue agit autant au niveau musculaire que myofascial. En agissant sur le relâchement du fascia qui entoure le muscle, celui-ci ne se sent plus coincé dans sa gaine et peut alors prendre toute son expansion et se relâcher plus aisément.

massage-deep-tissue-2

Aussi, puisqu’il n’y a pas d’huile à la surface de la peau, le thérapeute a pu détecter plus aisément les restrictions dans les tissus. Il en résulte un traitement mieux ciblé et  mieux adapté aux besoins du receveur et une meilleure efficacité pour soulager ses tensions.

Après le massage, en position debout,  au lieu de sentir son corps compacté vers l’intérieur, il ressent une agréable sensation d’expansion comme si son corps était plus grand dans toutes les directions.
Le Massage Deep Tissue ayant une action sur les chaînes myofasciales, il se sent plus équilibré. Il sent que son poids est mieux réparti dans ses 2 pieds, même si le thérapeute a massé seulement son dos !
Il sent qu’il a plus d’amplitude au niveau de la cage thoracique et que sa respiration est plus ample, plus dégagée.

« Wow, c’est exactement ça dont j’ai besoin ! »

Aimerais-tu faire vivre cette expérience à tes clients à tous les jours ?
Si tes clients ont déjà reçu des centaines d’excellents massages, ils se rappelleront de toi plus particulièrement car tu leur auras fait vivre une expérience différente qu’ils doivent mettre dans une case à part.
Par des mouvements lents et appuyés, par le contact de tes mains qui s’agrippent avec douceur et fermeté à leurs tensions, tu les amènes subtilement à revenir à l’intérieur de leur corps et à sentir chaque millimètre de leurs tissus se dérouler sous tes mains. C’est une sensation qui prend en otage toute leur attention !
Le receveur a parfois l’impression d’entendre tes mains s’adresser ainsi à ses tissus : « Relâche, relâche, tu peux relâcher, je ne suis pas pressé, je vais attendre que tu relâches ! »

« Tu me niaises, c’est trop simple ! »

Eh bien, tout ça devient possible en utilisant quelques petits principes de base :

  • N’utilise pas d’huile pour bien agripper les tissus (muscles et fascias). Au besoin, utilise un peu de crème ou de beurre de karité.
  • Appuie avec une pression oblique, ce qui permet d’étirer les fibres et mobiliser les couches de tissus.
  • Attends le déroulement des tissus (et non le devancer).
  • Utilise le poids de ton corps, tu seras plus puissant et moins fatigué.

 « Juste ça ? C’est tout ? »
Tu penses peut-être que c’est trop simple et trop facile. Eh bien considère ceci : c’est souvent ce qui est le plus simple qui est le plus efficace !

Donc, pas d’acrobaties, pas de gadgets, pas d’artifices, rien de spectaculaire et rien de « fancy » !
Mais beaucoup d’efficacité !

Maintenant, tu veux sûrement connaître le mythe #2 ?
Rendez-vous la semaine prochaine !

One Response to Mythe #1: Le Massage Deep Tissue, c’est du massage suédois mais en plus fort.

  1. nathalie ladouceur

    wow! merci c`est super bien expliqué j`ai hâte au deuxième

     

Add a Comment

Bitnami